Découvrez votre capacité d’endettement grâce à notre calculateur en ligne

Vous envisagez d’acquérir votre résidence principale et de contracter un emprunt ? Avant de vous lancer dans un projet, il est nécessaire de connaître la marge de manœuvre que vous laisse votre capacité d’endettement. C’est pourquoi Immobilier Neuf Conseil vous met à disposition son calculateur de capacité d'endettement en ligne gratuit, et vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur la capacité d’endettement.

Vos revenus

Vos charges

Votre capacité d'endettement

555

  • Capacité d'endettement : 555
  • Reste à vivre : 2 275
  • Taux d'endettement : 35 %
Simulation personnalisée

À quoi correspond la capacité d’endettement ?

Ce terme désigne les ressources dont un ménage peut disposer pour s’acquitter de ses dettes, tout en conservant un reste à vivre suffisant pour lui permettre d’assumer ses charges courantes. Il est lié au taux d’endettement, recommandé à 35 % maximum (assurance comprise) par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) en janvier 2022. Cela signifie que le reste à vivre doit représenter 65 % des revenus du foyer.

Même si ce seuil d’endettement n’a rien de légal, il est celui appliqué généralement par l’ensemble des banques. Au-delà, on considère que l’endettement constitue un danger pour la situation financière de l’emprunteur et les risques de défaut de remboursement augmentent grandement. On parle alors de surendettement.

Toutefois, il peut y avoir des exceptions pour les ménages à forts revenus, qui conservent un reste à vivre confortable malgré un taux d’endettement à 35 %. L’appréciation se fera donc au cas par cas, selon la qualité du dossier.

Pourquoi calculer sa capacité d’endettement ?

Si vous avez un projet d’achat immobilier et que vous souhaitez contracter un crédit, déterminer votre capacité d’endettement est une étape essentielle pour le montage de votre projet. Cela vous permettra de prendre connaissance de la part de revenus restante que vous pourrez consacrer à ce nouvel emprunt, et au-delà de laquelle les banques ne seront pas disposées à vous consentir un prêt.

C’est également un indicateur important pour évaluer la limite à partir de laquelle vous courrez un risque de surendettement. Car si cela dépend bien évidemment de la situation financière de chaque ménage, ce pourcentage est basé sur des études concrètes menées par le HCSF qu’il convient de ne pas prendre à la légère.

Enfin, cela vous aide à déterminer le budget que vous pouvez allouer à votre projet et vers quel type de bien vous orienter en fonction du résultat.

Qu’est-ce qui rentre en compte dans la capacité d’endettement ?

Notre calculateur de capacité d’endettement en ligne vous renseigne instantanément et gratuitement pour débuter votre projet d’achat avec sérénité. Afin de le remplir, il vous faudra réunir quelques informations.

Les revenus

Il faut tout d’abord déterminer les ressources mensuelles dont vous disposez. Attention, tout n’est pas pris en compte. Parmi ceux considérés par les organismes bancaires, nous retrouvons :

Le salaire net fixe et variable de chaque emprunteur ;

  • Les primes sûres, telles que le 13e mois ou encore les primes d’ancienneté ;
  • Les bénéfices nets pour les indépendants ;
  • Les pensions de retraite et plan épargne retraite populaire (PERP) ;
  • Les revenus fonciers (à hauteur de 70 %) ;
  • Les pensions alimentaires ;
  • Les revenus de remplacement (allocations de retour à l’emploi ou encore allocation aux adultes handicapés (AAH)) ;
  • Les allocations familiales et logement.

À noter que les ressources prises en considération peuvent varier d’un établissement bancaire à l’autre. Si certains acceptent de comptabiliser les allocations sociales, certains ne le font pas. Les primes exceptionnelles, les indemnités professionnelles pour cause de maladie et d’accident de travail, les heures supplémentaires ou encore les frais professionnels sont exclus du calcul.

Les charges courantes

Parmi celles retenues, il y a :

  • Les prêts en cours, qui se terminent dans plus de 12 mois (automobile, travaux, etc.) ;
  • Les pensions alimentaires dont vous êtes redevable ;
  • Le loyer ou les mensualités du prêt immobilier qui financent votre résidence principale.

Dans ce dernier cas, si vous projetez de contracter pour acheter votre future résidence principale, ces montants ne seront pas pris en compte. En effet, ils seront remplacés par les futures mensualités que vous aurez à charge.

Les autres dépenses courantes sont celles que l’on considère financées par le reste à charge, elles ne rentrent donc pas dans le calcul.

Attention : les informations communiquées par notre calculateur en ligne vous sont données à titre indicatif et peuvent différer quelque peu de votre capacité d’endettement réelle, selon les dossiers. Notre but est de vous aider dans le montage de votre projet en vous fournissant votre taux d’endettement au plus près de la réalité. Toutefois, ces chiffres ne sauraient se substituer à l’étude approfondie d’un professionnel.

Comment calculer sa capacité d’endettement ?

Si vous êtes de ceux qui souhaitent procéder manuellement au calcul, ou si vous désirez simplement comprendre la formule, voici comment opérer.

Pour imager nos explications, nous prendrons en exemple un couple qui gagne 3 500 € de salaire mensuel, et qui supportent 670 € de charges.

Le taux d’endettement

Dans un premier temps, il est intéressant de connaître votre taux d’endettement actuel, et la marge de manœuvre que vous possédez pour souscrire un nouvel emprunt. Pour cela, il vous suffit de réaliser le calcul suivant :

Taux d’endettement = (charges fixes / revenus fixes) x 100

Dans le cas de notre couple, leur taux d’endettement est le suivant : (670 / 3500) x 100 = 19 %

Leur taux d’endettement actuel s’élève donc à 19 %, ce qui signifie qu’ils peuvent encore l’augmenter de 16 points.

Une fois votre taux d’endettement déterminé, il convient de convertir en euros ce à quoi correspondent 35 % de vos revenus. Pour cela, il faut appliquer la formule suivante :

Capacité d’endettement totale = revenus fixes x 0,35

Dans le cas de notre couple qui gagne 3 500 €, on obtient 1 225 € de capacité d’endettement. L’ensemble de leurs charges ne devra donc pas dépasser ce seuil pour leur permettre de conserver un reste à vivre confortable.

La capacité d’endettement mensuelle réelle

Le résultat précédemment obtenu nous permettra de déterminer la capacité d’endettement mensuelle réelle en prenant en compte les charges courantes. Le calcul est le suivant :

Capacité d’endettement réelle = capacité d’endettement total – charges courantes

Appliqué à notre exemple, on obtient une capacité d’endettement réelle de 555 €. Ce résultat constitue le montant maximum qu’ils pourront allouer pour le paiement d’une nouvelle mensualité de crédit, sans dépasser leur taux d’endettement maximum de 35 %.

Pour obtenir l’information en un seul calcul, vous pouvez également réaliser la formule complète suivante :

Capacité d’endettement réelle = (revenus fixes x taux d’endettement maximum) – (revenus fixes x (charges courantes/ revenus fixes))

Pour terminer avec notre exemple, cela donnerait :

Capacité d’endettement réelle = (3 500 x 0,35) – (3 500 x (670/ 3 500)) = 555 €

Comment augmenter sa capacité d’endettement ?

Les deux leviers sur lesquels vous pouvez jouer pour croître votre capacité d’endettement sont vos revenus et vos charges. En effet, si vos revenus augmentent pour un montant de charges équivalent, elle augmentera. De la même manière, si vous baissez vos charges en conservant les mêmes revenus, elle augmentera également.

Vous avez aussi la possibilité de vous orienter vers un rachat de crédit si vous possédez plusieurs emprunts qui pèsent sur votre capacité d’endettement. En faisant jouer la concurrence entre les différentes banques, vous pouvez réussir à bénéficier d’un taux d’intérêt plus attractif, réduisant ainsi le coût de vos mensualités.

Enfin, si l’un de vos prêts arrive à terme, et si votre situation financière vous le permet, vous pouvez également envisager de le rembourser par anticipation afin de diminuer vos charges courantes.

Partager :

Quel est votre projet ?
Besoin de conseils ?

Un agent immobilier spécialiste du neuf prendra contact avec vous afin de vous apporter une réponse personnalisée.

Guide Pinel INC 2020 à télécharger
Parrainez, et c'est gagné ! Recevez jusqu’à 3 000€ au bout de 3 filleuls

Parrainez vos proches et faites-les bénéficier de l’expertise et de l’accompagnement INC. Avis de faisabilité gratuit et immédiat pour leur projet immobilier.

Je parraine
Guide PINEL 2022 Guide Pinel INC 2020 à télécharger

Téléchargez gratuitement le guide de la loi pinel en version numérique.

Une question ?

Une question, un conseil ou une demande de renseignements ? Nos experts sont là, pour vous renseigner par téléphone ou par mail.

Planifiez un rendez-vous dès maintenant

Vous avez envie de vous lancer et d’être accompagné sur votre premier achat immobilier neuf, vous pouvez dès à présent contacter un de nos experts en immobilier neuf.